Devrions-nous être inquiets de voler après le crash d'Ukraine International Airlines à Téhéran ?

Les photos en provenance d'Iran de l'accident du Boeing 737 opérant le vol PS752 à destination de Kiev sont horribles. Des rumeurs circulent sur les causes du crash du vol d'Ukraine International Airlines qui s'est produit au milieu des attaques militaires et il est compréhensible que d’aucun s’inquiète à la perspective de voyager.

En tant que spécialiste aéronautique, on me sollicite pour me demander s’il est toujours opportun de voyager juste après un accident comme celui-ci. Avec l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX suite aux crashs du vol 610 de Lion Air et du vol 702 d'Ethiopian Airlines, la question est particulièrement pertinente après un accident impliquant à nouveau un Boeing 737.

Les causes de cet accident
Nous ne le savons pas encore. Les rapports initiaux indiquaient que l'avion avait rencontré des problèmes techniques, mais ces déclarations ont été réfutées par la suite.
Les hypothèses se répandent, cependant, comme une trainée de poudre et l'une des pistes de l'enquête sera probablement de savoir si, dans le contexte du conflit entre les États-Unis et l'Iran, le vol PS752 a été abattu, après avoir été pris pour un avion militaire.
Ce ne serait malheureusement pas une première : vous vous souvenez du vol Malaysia Airlines MH17 au-dessus de l'Ukraine en 2014, (les enquêteurs avaient conclu qu'il avait été abattu par un missile russe), ou du vol Iran Air 655 en 1988, (l'avion avait été abattu par un navire de guerre américain dans le détroit d'Ormuz).
Mais le fait même que ces incidents soient très rares devrait nous rassurer : de nombreuses compagnies aériennes, dont la plupart des transporteurs internationaux occidentaux, évitent de survoler l'Iran et l'Irak.

Survoler l'Iran ou l’Irak
De nombreux pays interdisent à leurs compagnies aériennes d’utiliser l’espace aérien iranien ou irakien à l’heure actuelle.
Les réalités géopolitiques sont cependant très complexes. La région du Golfe est un nœud aérien, où sont basées des compagnies aériennes parmi les plus importantes du monde comme Emirates, Etihad et Qatar Airways.
Certaines compagnies aériennes ne peuvent pas survoler Israël. Beaucoup ne survolent pas l'Irak, la Syrie, le Yémen et maintenant l'Iran pour des raisons de sécurité.
Il est par exemple interdit à Qatar Airways d'utiliser l'espace aérien de plusieurs pays en raison de la crise diplomatique entre le Qatar et la plupart de ses voisins (sauf l'Iran !).
A l’heure où j’écris cet article, le site internet de suivi des vols FlightRadar24 montre des avions des compagnies aériennes Aeroflot, Emirates, Etihad, Flydubai, Kuwait Airways, Oman Air et Qatar Airways survolant l'Iran, ainsi que, bien entendu, des transporteurs iraniens.
Un certain nombre de compagnies aériennes reliant l’Asie du Sud et du Sud-Est avec l’Europe empruntent actuellement des routes légèrement plus longues vers le nord, au-dessus des pays d'Asie centrale ; alors ne soyez pas surpris si votre vol est un peu plus long que prévu.

Lien avec le 737 MAX
Il est tentant de penser au 737 MAX chaque fois qu'un 737 plus ancien est impliqué dans un incident. Cet avion était un 737-800, un 737 Next Generation qui a été livré neuf à Ukraine International Airlines en 2016.
Le 737 est l’avion commercial le plus prolifique du monde : quelques 10'000 exemplaires ont été produits et donc statistiquement parlant, il n’est pas surprenant qu’il fasse régulièrement l’actualité.
Le modèle 737-800 est fabriqué depuis plus de vingt ans. Boeing a livré plus de 7'000 exemplaires de cette série aux compagnies aériennes du monde entier.
Mais je serais surpris si le scénario d’une simple panne de moteur provoquant la chute de l'avion était la seule cause du crash.
Presque tous les accidents d'avion résultent d'une série de défaillances et/ou d'erreurs. Et à chaque fois, l’industrie aéronautique en tire les conséquences et effectue des modifications afin qu’un accident identique ne se reproduise plus. Même le 737 MAX devrait reprendre du service en mars de cette année, ses défauts ayant été enfin corrigés.

J'espère, par ces quelques lignes, vous avoir rassurés. Alors bon vol, en toute sérénité !

Philippe MEYER
philippe.meyer@premiairclassetv.com
www.youtube.com/premiairclassetv

Lien permanent Catégories : Air du temps 24 commentaires

Commentaires

  • https://infos-israel.news/%f0%9f%94%b4-video-lavion-ukrainien-qui-a-decolle-de-teheran-a-ete-touche-par-un-missile-le-canada-accuse-liran/ voir video

  • Et bien sûr des israéliens étaient là pour tout filmer comme le 11 septembre!

  • "Même le 737 MAX devrait reprendre du service en mars de cette année, ses défauts ayant été enfin corrigés."

    Vous croyez ?

    NYT: Boeing Employees Mocked F.A.A. and ‘Clowns’ Who Designed 737 Max

    https://www.nytimes.com/2020/01/09/business/boeing-737-messages.html


    Regardez à qui été confié le développement du logiciel sensé contrôler le vol du fer à repasser de Boeing ...

    https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-28/boeing-s-737-max-software-outsourced-to-9-an-hour-engineers


    Incidemment, 'premiairclassetv.com' vend quoi ?

  • On a tout entendu à propos du 737MAX. Je fais partie de ceux qui pensent que les problèmes touchent à leur fin.

    PremiairclasseTV ne vend rien, mais informe des dernières nouvelles concernant les voyages d'affaires de demain.

  • Il ne s'agit pas de crash mais d'assassinats dont le seul gouvernement iranien est responsable.

    CRASH: pour un avion, c'est l'action de s'écraser au sol. Dans le cas présenté, ce sont les débris, plus ou moins gros, qui se sont écrasés au sol et non l'avion dans son entier.

  • Vous avez raison. Mais à l'heure d'écrire ces lignes, tout n'était encore que supposition. Vous constaterez que la thèse du tir était celle qui me paraissait la plus probable.

  • C'était vous l'expert qui doutait d'un missile responsable du crash sur 20minutes ?

  • Non. D'ailleurs, en lisant mon texte écrit le lendemain de la tragédie, vous constaterez que la thèse du tir était celle qui me paraissait la plus probable.

  • Vous avez écrit :

    Certaines compagnies aériennes ne peuvent pas survoler Israël. Beaucoup ne survolent pas l'Irak, la Syrie, le Yémen et maintenant l'Iran pour des raisons de sécurité.

    Israel, pour des questions de sécurité ?

    Erreur, pas pour des questions de sécurité, pour des raisons "diplomatiques", oui, mais pas pour des raisons de sécurité !

  • Vous avez raison. C'est pourquoi j'ai écrit 2 phrases. J'aurais également pu mentionner l'Arabie Saoudite et les Etats du Golf concernant le Qatar, là aussi, pour des raisons politiques.

  • Une hypothèse qui consiste à affirmer que le remplacent de Soleimani aurait fait abattre le Boeing intentionnellement vous semblerait-elle plausible ?

  • J'ignore qui mais suis certaine que c'est intentionnel! Il faut être aveugle et idiot pour confondre un avion civil et un bombardier!

    L'AFP et tous ces journalistes glandeurs, avec leurs fesses au chaud, ramassent tout ce qui tombe , les fausses nouvelles, les rumeurs, pour accoucher aux forceps d'un E.T. ..... Il faudrait leur envoyer des clés pour qu'ils les mettent sous la porte!

  • Dire que le tir était intentionnel est complètement idiot. Dans ce cas le tir de l'USS Vincennes qui, le 3 juillet 1988 , a descendu le vol 655 d'Iran Air dans le golfe persique tuant 290 civils iraniens, était-il également intentionnel et les militaires américains des idiots? et que dire des chasseurs israéliens qui ont abattu un avion civil libyen en 1973 au-dessus du Sinaï alors qu'ils avaient clairement affaire à un avion commercial? Etaient-ils également des idiots? Le récent drame est en soi suffisamment horrible pour ne pas chercher à lancer des rumeurs sans fondement.

  • Concernant l'avion libyen piloté par des français, l'avion avait été intercepté par l'aviation israélienne et refusait de se poser et ne répondait pas aux tentatives israéliennes alors qu'il survolait l'espace aérien israélien, voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_114_Libyan_Arab_Airlines.

    Que dire alors du Germanwing qui était également pris en chasse par 4 Mirage 2000 et qui s'est écrasé dans une zone réservée aux planeurs ?

    Concernant le vol 655 d'Iran Air, la situation était très tendue et un avion Orion13 des forces iraniennes survolait également la zone tandis que des vedettes iraniennes encerclaient l'USS Vincenne, ne pas tout confondre !

    Cependant l'armée israélienne n'a jamais nié avoir volontairement abattu l'avion libyen, avion qui avait violé plusieurs règles en matière d'aviation civile !!

  • Ne pas tout confondre et ne pas confondre tendances "politiques" et aviation !

    Je ne vais pas l'historique des utilisations d'avions civils dans des opérations militaires et les nombreux cas d'espionnages implémentés dans des avions civils, car c'est un autre sujet !

    Ce qui est important de définir, c'est si le lancement du missile ayant abattu le Boeing 737 ukrainien était volontaire ou pas, car les cas mentionnés par Luc ne sont bien sûr pas comparables, surtout que l'un d'eux n'avait pas été annoncé comme "accident" mais bien comme une décision volontaire suite aux multiples mauvaises conduites des pilotes de l'avion libyen. Dans le cas présent, il s'agissait d'un avion qui venait de décollé de l'aéroport civil de Téhéran et qui n'avait pas encore rentré complètement son train d’atterrissage, si il s'agit d'une erreur, elle implique plusieurs niveaux de commandement. Le lancement du missile dans une proximité aussi importante d'un aéroport civil ne devrait en aucun cas justifier une "erreur" !

    Autre détail, avoir autoriser des avions civils de voler juste après avoir lancé des missiles sur des positions "ennemies" dans le cadre d'une opération internationale est également totalement irresponsable, mais ce qui est plus que certain, c'est qu'il ne s'agissait pas d'un missile lancé par les américains qui auraient été en droit de riposter suite à une pareille attaques contre toute présence d'objets volants dans les espaces aériens iraniens !!

  • "Ce qui est important de définir, c'est si le lancement du missile ayant abattu le Boeing 737 ukrainien était volontaire ou pas"

    Que signifie "volontaire" ici ?

    Par opposition à "par erreur", ou à "accidentel" ?

    Et si cela est "par erreur", "erreur" de quoi ? D'identification ? De procédure ? De calcul ? De doctrine ?

    Parce que si l'on veut parler d'erreur, il faut alors aussi parler d'exploitation de "l'erreur".


    "Autre détail, avoir autoriser des avions civils de voler juste après avoir lancé des missiles sur des positions "ennemies" dans le cadre d'une opération internationale est également totalement irresponsable"

    Là aussi. une "autorisation" ... "volontaire", "par erreur", "accidentelle" (oubli) ?


    En ces temps, un avion civil se distingue généralement d'un militaire par son transpondeur.

    Comme celui que les candidats au suicide du 11 septembre avaient justement éteints après avoir pris le contrôle de l'appareil, il me semble, non ? Ou en tout cas comme le gov essaie de faire croire:

    https://de.wikipedia.org/wiki/Ablauf_der_Terroranschl%C3%A4ge_am_11._September_2001

    8:21 Der Transponder wird abgestellt.

  • Ah ben, Reuters qui évoque aussi les "transpondeurs"

    https://www.reuters.com/article/us-iran-crash-missiles-explainer/explainer-missile-system-suspected-of-bringing-down-airliner-short-range-fast-and-deadly-idUSKBN1Z90A1


    "Commercial air flights have transponders - radio transmitters that broadcast their identity, speed and altitude at an internationally agreed frequency. There were several other civilian aircraft nearby when Flight 752 crashed just a few kilometers from the airport. "


    je vois bien le transpodeur du 737 UIA transmettre "je suis un missile de croisière ... bip bip ... je suis un missile de croisière", comme les missiles de croisière qui ont percuté les tours du WTC transmettaient "je suis un 757 ... bip bip ... je suis un 757".

  • Ce qui est certain en ce qui concerne les transpondeurs, c'était très certainement avec le cas du MH370 dont aucune trace n'est monté à la surface jusqu'à ce jour (hormis la tentative française de faux débris retrouvé sans numéro d'identification).

    Concernant les "coupures" des transpondeurs dans le cas du 09/11, ne pas confondre déclenchement et coupure des transpondeurs.

    Un transpondeur déclenché peut être réactivé depuis le sol, par contre, si le transpondeur est physiquement débranché, c'est autre chose, dans le cas du MH370, les transpondeurs et balises avaient été physiquement débranchées, ce qui nécessite le fait de descendre dans la soute et de neutraliser les modules, ça prend du temps et certaines connaissances.

  • De toute manière, le 737 ukrainien a été fabriqué très récemment, donc il est équipé d'un système de liaison par satellite fonctionnant de manière continue, les émetteurs-récepteurs de ce dispositif sont intégrés dans le fuselage, ces modules peuvent fonctionner de manière autonome et ils sont au minimum au nombre de 5 sur ce tape d'aéronef.

  • D'ailleurs dans le cas du MH370, affaire encore non résolue et dont j'aurai une explication, mais passons, premièrement l'aéronef était sorti d'usine en 2002, donc il était bel et bien équipé de transpondeur ACARS, 3 sur le fuselage et 2 reliés aux réacteurs de l'appareil, ce qui est plus qu'étrange, c'est que Rolls-Royce a reçu des signaux de l'appareil 5 heures après son décollage, ce qui confirme que l'appareil a continué de voler encore plus de 4 heures après que les 3 trois autres transpondeurs aient été physiquement débranchés.

  • Suite,

    Le "débranchement" physique de ces transpondeurs implique qu'ils aient été détruits depuis l'intérieur du fuselage, donc il fallu que les intervenant connaissent exactement où se trouvent les transpondeurs dans le fuselage, car ils ne sont pas placer exactement aux mêmes endroits d'un appareil à l'autre, cela pour des raisons évidentes, les terroristes ont dû détruire le plafond de la cabine et du cockpit puis détruire les transpondeurs physiquement, ce qui a nécessité un important travail de préparation et qui a nécessité presque 1 heure de travail après que les passagers et l'équipage soient "neutraliser" !

  • C'est dit, ce n'était pas UN missile accidentel, mais DEUX qui se sont acharnés contre l'avion ukrainien et après certains parleront encore d'erreur !

    Deux fois la même erreur et en même temps, ça doit bien arriver une fois tous les 20'000 ans !

  • "dans le cas du MH370" (Stéphane)


    Les 300 et quelques kilos de Lithium-ion dans la soute du MH370, un risque possible d'explosion et de dépressurisation ?

  • Et les transpondeurs des réacteurs transmettent des signaux pendant 5 heures ?

    Je vous le dit, y a un très sérieux problème et énormément de mensonges (dans le cas du MH370) !

Les commentaires sont fermés.